CATALOGUE :

Consulter

La taille, l’orientation, la performance et la mise en œuvre des menuiseries extérieures (fenêtres, portes-fenêtres, coulissants, portes d’entrée) ainsi que la présence de protections solaires jouent un rôle majeur dans la performance énergétique d’un bâtiment.

Différents paramètres permettent de juger des performances thermiques et lumineuses des menuiseries :

Isolation thermique(Uw)

Isolation thermique(Uw)
Le coefficient de transmission thermique Uw (ou Ud) exprime la capacité d’une menuiserie à conserver la température intérieure. Il s’exprime en W/m².K. Plus le coefficient U est faible plus la menuiserie est isolante. Lorsque la fenêtre est associée à un volet roulant, on prend en compte 2 coefficients de transmission thermique :

• Uw lorsque le tablier est enroulé (jour)

• Uws lorsque le tablier est déroulé (nuit)

Apports solaire(Sw)

Apports solaire(Sw)
Le facteur solaire Sw traduit la capacité d’une menuiserie à transmettre la chaleur du soleil. Sa valeur est comprise entre 0 et 1 : plus elle est élevée, plus les apports de chaleur sont importants. Il dépend donc du facteur solaire et de la surface du vitrage.
En hiver, le facteur solaire Sw C doit être le plus élevé pour bénéficier des apports solaires et limiter les besoins de chauffage.
En été, le facteur solaire Sw E doit être le plus bas pour éviter la surchauffe et le besoin de climatisation.

Lumières naturelles(TLw)

Lumières naturelles(TLw)
Le facteur de transmission lumineuse TLw traduit la capacité d’une menuiserie à transmettre la lumière naturelle à l’intérieur d’une pièce. Il est compris entre 0 et 1 : plus il est proche de 1, plus la transmission est importante.



L’influence relative des facteurs Uw, Sw et TLw change
selon :
• La consommation du bâtiment (chauffage prépondérant pour l’habitat, éclairage et climatisation éventuels…),
• Sa conception (orientation et surface des fenêtres, inertie…)
• Sa situation (zone climatique).